Le format PDF – portable document format – est partout, et une énorme partie des documents accessibles en ligne sont en PDF: pensons aux archives digitales comme Archive et Gutenberg, aux catalogues comme Hathi, aux revues scientifiques que l’on trouve sur Jstor mais aussi aux cartes et atlas des archives numériques (voici notre recensement à ce sujet). Malheureusement PDF est aussi un format monolithique, qu’il est difficile de modifier. On peut bien sur prendre des notes et souligner, mais pour le reste il faut Adobe Writer. Ou pas?  

Heureusement, plusieurs sites permettent d’intervenir sur les fichiers PDF, et ici nous verrons les principales possibilités. Nous avons déjà parlé de comment modifier les images pour faire des présentations; ici c’est le tour des sites qui servent pour couper, séparer, unir, compresser. 

  • En ce moment je crois que le meilleur site est Ilovepdf, gratuit avec une version payante optionnelle (pas testée). Celle-ci permet de manipuler plusieurs fichiers au meme temps, créer des équipes de travail, gérer des fichiers plus lours (jusqu’à 200Mo). Il existe aussi la version desktop pour travailler offline.
  • Malgré son nom, pdftoimage gère de nombreux formats input et output, y compris un non mieux précisé “any to PDF”. Ce n’est pas un vrai site mais une collection de site, ce qui le rend moins ergonomique par rapport aux autres options. La gestion avec plusieurs fichiers – par ex. 5 images à convertir en un fichier PDF – est un peu glissante, littéralement.
  • Un autre site est smallPDF, qui est en version trial pendant deux semaines.

Mais passons à l’analyse de IlovePDF, qui est le plus complet et plus pratique.

1. compresser et optimiser un PDF.

Une fonction très utile pour apprivoiser les PDF qui pèsent plusieurs dizaines de Mo – par exemple des textes anciens – et ensuite les stocker sur dropbox. Ou pour envoyer des pièces jointes sur gmail (qui limite à 20Mo) sans avoir à utiliser des services externes tels que wetransfer.

La compression est très efficace si on travaille avec des PDF créés à partir de photos (voir plus bas) ou avec des PDF téléchargés (Archive et Gutenberg). Selon le fichier la compression atteint entre 80 et 90%, parfois plus, rarement moins; sans qu’il y ait une réduction de qualité. On peut choisir entre 3 modalité de compression/qualité, mais la plupart des fois on peut simplement laisser par défaut: les tests n’ont pas montré de différences substantielles entre le 3 solutions.

2. Fragmenter et unir un PDF en plusieurs fichiers.

Merge et split. Diviser un fichier PDF pour en imprimer une partie est superflu, étant donné qu’on peut le faire à partir des options d’impression d’Acrobat ou Word. Mais diviser ou unir est pratique dans le cas de chapitres d’un livre ou d’un volume collectif. che si può fare direttamente dalla pagina di stampa; ma dividere può essere molto utile in altri casi. Dans les deux cas la méthode est extremement simple: le site permet de créer différents fichiers, avec numérotation régulière ou customisée; et on télécharge le fichier en format ZIP. Le site permet de changer l’ordre des fichiers à unir (ordre alphabétique, antialphabétique, manuel).

3. Unir plusieurs photos (JPG) dans un seul fichier PDF.

Une fonction très intéressante pour convertir des photos d’archive dans un seul document. Dans ce cas IlovePDF offre plusieurs options: le site permet de choisir la marge des pages, l’orientation et le format (avec 3 options). Le procédé est simple et clair.

P.s.: si tu travailles avec une archive photographique, nous avons raconté ici le logiciel Tropy (gratuit) pour la gestion des archives.

4. Convertir de PDF à Word

Un outil précieux au nom discret. Convertir un PDF en Word est très utile pour le modifier ensuite. La conversion est très précise et conserve la plupart des détails de format (pas tous), y compris logos et entete. Par ailleurs le site permet de convertir un PDF aussi en Powerpoint, Excel ou images. Simple et pratique. 

Attention: logiquement cette conversion en Word ne marche pas dans le cas de PDF non textuels, donc des photos. En gros, ça ne remplace pas les logiciels d’OCR.

5. D’autres conversions, formats et autres outils d’IlovePDF.

Celles-ci sont les 4 principales fonctions pour manipuler les fichiers, mais IlovePDF propose une quantité impressionnante d’autres modifications possibles, toutes listées dans la homepage. Par exemple:

  • ajouter un watermark aux fichiers PDF
  • convertir une page internet (HTML) en PDF
  • réorganiser les pages d’un fichier
  • modifier de PDF à PDF-A modifiable
  • ajouter un mot de passe aux documents
  • ajouter des numéros en bas de page
  • réparer un fichier PDF endommagé

Voici les principaux outils concernant les fichiers PDF. Si tu connais d’autres sites et d’autres options, lève la main et écris-nous!


What we do || Who we are || Join AIR project.