Check other recent calls and fellowships.      

Keep updated on Twitter and Facebook.


  QUOI

Appel à participation pour le Appel à communications pour une Journée d’étude à l’Institut national d’Histoire de l’Art Artistes en exil politique en France (1945-1989).

QUAND ET OU

Paris, Paris 1 Panthéon-Sorbonne/INHA, à la fin du mois d’avril 2021.

SUJET

De Yalta à la chute du mur, le partage du monde en ce l’on appelle alors des « zones d’influence », exacerbe, en plusieurs endroits et sur tous les continents, les tensions politiques et militaires. Dans les pays sous emprise soviétique ou américaine, des artistes, hommes et femmes, confrontés à la censure ou menacés dans leur propre pays, se voient contraints à un exil plus ou moins volontaires. Parmi ces artistes, certains sont accueillis en France au titre d’exilés politiques. Qui sont ces femmes et ces hommes et comment trouvent-ils alors leur place dans un milieu artistique au fonctionnement souvent nouveau pour eux, et lui-même marqué par des changements structurels profonds au fil des décennies ? On s’intéressera aux réseaux sur lesquels ils et elles s’appuient ou s’insèrent ; aux conditions de production et de diffusion de leur travail ; aux aides et subventions dont certains bénéficient, et à quel(s) titre(s). On s’attachera également à montrer à quelles attentes ou préjugés ils et elles sont confrontés en tant qu’artistes étrangers, et dans quelle mesure les unes et les autres affectent les discours tenus sur leurs œuvres. Il s’agira enfin d’évaluer leur apport au moment de leur activité, mais aussi à distance de cette dernière, en privilégiant les outils issus des études de genre, postcoloniales et visuelles.

CONTACT

Les chercheuses et chercheurs qui souhaitent participer à cette Journée d’étude, qui se déroulera à la fin du mois d’avril 2021 si les conditions sanitaires le permettent,  feront parvenir avant le 21 mars 2021 inclus une proposition de communication d’une durée maximale de 15 minutes, aux deux adresses suivantes : Catherine.Wermester@univ-paris1.fr et Flora.Lafforgue@univ-paris1.fr.

Les propositions ne devront pas dépasser 2000 signes ou 300 mots et pourront être rédigées dans l’une de ces langues: français, anglais, allemand ou espagnol.

Elles seront suivies d’un court paragraphe servant à signifier le statut, l’université de ratachement et le sujet actuel de recherche de la personne postulant. 


What we do || Who we are || Join AIR project.
Pic: Mary J. Friedrich / Unsplash

Leave a Reply