Check other recent calls and fellowships.       Keep updated on Twitter and Facebook.


  QUOI

Appel à participation pour le colloque international “Éducation, genre et migration :  opportunités et menaces dans un contexte de montée des discours de haine en ligne”

QUAND ET OU

Paris, France.

En raison de la pandémie liée à la Covid 19, le Forum est reporté en 2021. Les nouvelles dates seront fixées ultérieurement.

SUJET

Si la fin du XIXème et le XXème siècles se sont caractérisés par un capitalisme industriel et un nationalisme à l’origine de longs conflits meurtriers à l’échelle mondiale, le XXIème siècle se trouve, quant à lui, défié par les plus grands mouvements migratoires transnationaux (Wihtol de Wenden, 2018). Dans ce contexte mondial marqué par l’augmentation des migrations internationales liées au terrorisme, à divers conflits, aux catastrophes environnementales etc., les sociétés démocratiques sont interpellées sur leur capacité à garantir un droit universel à l’éducation (proclamé par l’article 26.1 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme), des conditions de scolarisation adéquates et de réussite à toutes et tous les enfants. En effet, selon l’UNESCO, 15% des enfants dans le monde n’étaient toujours pas scolarisés au primaire en 2000, même si ce chiffre s’est établi à 9% en 2014 (Institut de statistique de l’UNESCO). Il convient dans la même perspective de rappeler que les filles, les personnes handicapées et les enfants en zone de conflit seraient les plus affectées par la déscolarisation (Institut de statistique de l’UNESCO ; eAtlas de l’UNESCO sur les enfants et les jeunes non scolarisés ; UNICEF, 2016).

[voir l’appel complet ici]

Les propositions attendues pourront représenter différents territoires et terrains, pratiques et analyses tentant de répondre à certaines des questions suivantes :

OPPORTUNITÉS :

  • – Comment la pédagogie critique, d’inspiration freirienne, est-elle susceptible d’inspirer toutes les éducations à nouvelles, qu’il s’agisse d’une éducation au genre antipatriarcale, une éducation à une écocitoyenneté soutenable, une éducation critique et soutenable aux médias et à l’information etc. ? Quel est le legs d’une pédagogie critique adaptée ?
  • – Quels apports de la pédagogie freirienne face aux discours de haine en ligne ?
  • – Quelles opportunités pour la pensée freirienne dans la co-régulation internationale en matière d’éducation inclusive ?
  • – Quelles pédagogies critiques pour quelles responsabilités à l’ère de l’université dite intégrale (Lison, 2019), également à l’ère Anthropo/Capitalo/cène ? Quelles « vigilances éthiques » pour une éducation des et aux écrans ?

MENACES :

  • – L’éducation à l’ère « cybériste » poursuit-elle un projet d’éducation bancaire 3.0, sous emprise de la 5G ? Internet serait-il un outil de plus favorable à une éducation bancaire transnationale et transmédia ?
  • – Le paradigme smart (phone, cities… ) accorde-t-il une place à une pédagogie critique ou serait-il au contraire l’un des multiples pare-feux à la pensée critique ?
  • – Éducateurs∙trices sans frontières ou frontières sans éducation, quelle géopolitique de l’oppression par l’exclusion ?

ECHEANCE ET CANDIDATURE

Afin de réunir mondes académiques, artistiques, culturels, littéraires, mondes militants (notamment pédagogiques) et éducatifs, depuis l’éducation formelle jusqu’à l’éducation populaire, informelle, en incluant tous les acteurs de la société civile, nous invitons à des formats de soumission pluriels : proposition théorique, état de l’art, présentation de recherches avec corpus empirique, mais aussi des ateliers, des mises en situation pratiques, des réalisations (artistiques, littéraires, culturelles). En cohérence avec les principes de la pédagogie freirienne, l’enjeu est de créer un espace de dialogue entre les différentes formes de savoirs, conçus dans le monde académique comme dans les mondes militants, professionnels, artistiques, voire co-construits. L’objectif est d’offrir un espace d’apprentissage pour des universitaires, professionnel∙le∙s, militant∙e∙s, artistes qui visent à développer leurs savoirs et connaissances dans un dialogue critique.

Les propositions doivent être déposées en ligne.

ATTENTION – IMPORTANT : Pour soumettre en ligne, vous devez avoir déjà un compte sur sciencesconf.org ou en créer un. Vous pourrez ensuite vous authentifier en cliquant sur CONNEXION en haut des pages à droite. Vous pourrez ensuite soumettre votre proposition en cliquant sur “Soumettre une proposition” ou en cliquant  ici.

 ● Communication libre orale ou Poster :

Une communication orale ou un poster est présenté·e par un·e ou plusieurs auteur·e·s. Les communications orales seront regroupées dans des ateliers thématiques.

Pour chaque présentation (3000 signes maximum, espaces compris) il faudra soumettre :

  • des informations concernant : la (les) personne(s) contributrice(s) (noms, institutions)
  • un titre,
  • une présentation de la problématique, l’explicitation du cadre théorique,
  • selon le type de recherche (empirique, historique, philosophique…), la présentation de la méthodologie, du corpus (tiré d’une étude de terrain, un travail documentaire ou archivistique), ou les éléments de la discussion philosophique ou théorique,
  • des mots-clés,
  • des références bibliographiques.

 ● Symposium ou atelier :

Chaque proposition (autour de 4500 signes, espace compris) comprendra :

  • des informations concernant : la personne coordinatrice, les personnes contributrices (nom, institution)
  • un titre,
  • une brève présentation de la problématique générale des contributions ou des expériences ou (mises en) pratique.

En relation avec un projet de recherche en cours de finalisation, le colloque comprendra entre autres : un symposium consacré à la pédagogie critique des médias numériques en lien avec le projet Parcours Connectés (projet E-Fran 2016).

Langues de travail: Français, espagnol, portugais, anglais. Selon les propositions de soumission, des sessions par langues seront constituées.

Publication: La publication d’actes est prévue.


  WHAT

Call for papers for the international conference “Education, Gender and Migration: Opportunities and Threats in a context of Increasing Online Hate Speech“. 

WHEN / WHERE

Paris, France. Due to the Covid 19, the Forum is reported in 2021. The new dates will be fixed later.

TOPICS

While the end of the nineteenth and twentieth centuries were characterized by industrial capitalism and nationalism, which entailed long deadly conflicts on a world scale, the twenty-first century is, in turn, challenged by the largest migratory transnational movements (Wihtol de Wenden, 2018). In this global context marked by increasing international migrations in relation with terrorism, various conflicts, environmental disasters etc., democratic societies are challenged on their capacity to ensure the universal right to education (proclaimed by the Universal Declaration of Human Rights, article 26.1), adequate schooling conditions and success for all children. According to UNESCO, 15% of children in the world were still out of primary school in 2000, even though this figure was 9% in 2014 (UNESCO Institute for Statistics). In the same way, we have to remember that girls, persons with disabilities and children in zones affected by conflict are the most likely to be out of school (UNESCO Institute for Statistics, UNESCO eAtlas on Out-of-School Children and Youth, UNICEF, 2016).

 In addition, we can notice important societal changes in some parts of the world, such as the Mediterranean area, Central America (even more than South America), the southern border of the United States with Mexico among others, which moved from being lands welcoming migrant or exiled people to lands producing low-paid migrant workers, sometimes the opposite, and these changes occurred in just a few years (Wihtol de Wenden 2013, 2017, 2018).

[see the complete call here]

The expected proposals may represent different territories and fields, practices and analyzes attempting to answer some of the following questions:

 OPPORTUNITIES:

  • – How can critical pedagogy, inspired by Paulo Freire, inspire all new forms of education, whether it is an anti-patriarchal gender education, a sustainable eco-citizenship education, a critical and sustainable media and information literacy education etc.? What is the legacy of an adapted critical pedagogy?
  • – What contributions of Freirian pedagogy in front of online hate speech?
  • – What opportunities for Freirian thinking in the international co-regulation relating to inclusive education?
  • – What critical pedagogies for which responsibilities in the era of the so-called integral university (Lison, 2019), also in the Anthropo/Capitalo/Cene era? What “ethical vigilances” for screen education?

 THREATS:

  • – Does education in the “Cyber” era pursue a banking education project 3.0, under 5G? Would the Internet be a more favourable tool for transnational and transmedia banking education?
  • – Does the smart paradigm (phone, cities…) give room for a critical pedagogy or would it be one of the many firewalls to critical thinking?
  • – Educators without borders or borders without education, what geopolitics of oppression through exclusion?

APPLICATION

Since we aim at bringing together the academic, artistic, cultural, literary, activist (in particular pedagogical) and educative spaces of creation, from the formal to the informal and popular education, of both children and adults, we welcome plural and multiple formats of submission: theoretical proposals, state of the art and empirical research presentations, workshops, practical scenarios, artistic, literary and/or cultural creations are furthermore welcome. In coherence with the Freirian pedagogy, our goal is to create a space of dialogue, and co-creations, between different forms of knowledge, drawn from the academic world, as well as that of activist, professional and artistic one. The objective is to offer a learning space, for academics, professionals, activists and artists who aim at developing their own knowledge and thought within a critical form of dialogue. For us, a learning process is a process that can take place both within a formal and informal space.

Submission on line :

ATTENTION – IMPORTANT : To submit a proposal, you must have an account on Sciencesconf.org. If you don’t have already one, you have to create one. You have to click on “LOGIN” (at the bottom of the pages, on the right) to be authenticated, then you can go the page “Submit a proposal” or here.

 Submission Format:

One author or more can submit a paper or poster proposal; paper submissions will then be put together by topic and theme workshops.

 Paper and Poster Proposals of maximum 3000 characters (spaces included) must include:

  • – Information concerning: name(s) and institutions of the author(s).
  • – Title
  • –  A clear presentation of the research question, theoretical framework
  • – Depending on the type of research conducted (empirical, historical, philosophical etc.…) a presentation of the methodology, of the data collected (drawn from a field study, documentary or archival work), or the elements of a philosophical and theoretical discussion.
  • – Key words
  • – Bibliographic references

 Workshop and Session Proposals:

Each proposal should not exceed 4500 characters (spaces included) and should include:

  • – Information concerning: names and institutions of the coordinator and of the other contributors.
  • – Title
  • – A short, yet clear, presentation of the general research problem of the contributions; experiences; suggestions of practices; artistic, cultural and literal oeuvres.
  • – 3 to 4 key words

What we do || Who we are || Join AIR project.

Leave a Reply